Notre philosophie

Chez Bacoole, nous pensons que faire des affaires peut aussi avoir un impact positif sur les hommes et la nature.


C'est pour cela que nous avons fait le choix de transformer nos noix de cajou sur place en Casamance pour permettre aux hommes et femmes de cette région de profiter enfin du fruit de leur travail.


C'est pour cela que notre équipe est entièrement constituée d'hommes et femmes nés et grandis dans et autour de la localité de Senghalène, au plus proche de notre unité de transformation.


En 2015, lorsque nous avons entrepris de réhabiliter l'unité de transformation du village de Senghalène, cela faisait plus de 10 ans qu'elle n'avait pas été utilisée. Presque à l'abandon. Des termites y avaient élu domicile. Le plafond craquelait de partout et la ferraille des portes et fenêtres étaient largement entamées par la rouille. Les machines étaient désuètes, le four à bois ne fonctionnait plus, il n'avait jamais marché d'ailleurs.

​

Notre objectif était de tout remettre à neuf, intérieur et extérieur et de proposer du travail aux jeunes du village qui n'avaient aucune perspective de trouver un travail rémunérateur sauf celui de vendre des noix de cajou pendant les 3 mois de saison à des prix toujours tirés vers le bas par les intermédiaires des grandes sociétés internationales.


Nous rĂ©munĂ©rons nos producteurs deux fois le prix du marchĂ©. 


Ce qui leur garanti un prix d'achat stable et leur donne des perspectives d'investissement Ă  long terme. 

Cela a par exemple permis à certains de construire ou terminer des maisons qu'ils n'arrivaient pas à finir depuis 5 ans. A d'autres de clôturer leurs champs pour éviter de voir leur noix pillés par les vaches gourmandes du sucre des pommes de cajou.

Nous cherchons à agir de la façon la plus équitable pour la planète.

 

Nous avons rejeté tout aspect industriel pour privilégier la production artisanale. Nous ne produisons que ce que nous pouvons écouler chaque année et qui assure la rémunération de notre équipe pendant 9 mois.


Quand vous viendrez visiter notre unité, vous n'entendrez pas de bruit sourds et lourds de machines industrielles, mais plutôt les rires et chants des membres de notre équipe.


De plus, dans notre production, rien ne se perd, tout se transforme. Les coques de noix de cajou sont réutilisées comme combustible pour chauffer la bouilloire qui sert à chauffer les noix dans un bain de vapeur. Les pellicules de noix sont elles utilisées pour nourrir les poules et cochons qui en sont fans.


Chez Bacoole, nous pensons pouvoir contribuer Ă  un mariage parfait entre l'homme et la nature.